L'action paie !  L’Union Départementale de Paris se félicite des résultats obtenus par les actions engagées par les personnels des urgences de l’AP-HP.


A l’hôpital Beaujon où le service des urgences est en grève depuis mars 2019, le comité de grève des urgences et les organisations syndicales FO, CGT et SUD ont voté à l’unanimité le protocole d’accord local de sortie de grève qui acte :
• La création de 10,6 ETP soit 6 postes IDE et 4,6 postes AS.
• Prime J3 : 65 € brut par mois.
• Prime de sortie de grève : 250 € par agent
• Enveloppe de 44 000 € en plus de l’enveloppe initialement allouée pour l’achat matériel.
• 1 agent de sécurité H24 présent dans le service des urgences.
• Bien évidemment la prime de 100 € par mois obtenue en juillet 2019 s’ajoute à ces dispositions
Face à l’action des personnels des urgences, la direction a du répondre aux revendications. Elle doit entendre l’ensemble des revendications de tous les personnels hospitaliers en particulier la réouverture des lits et des postes.
La direction doit abandonner son projet de fusion entre Beaujon et Bichat qui supprimerait 400 lits dans les années qui viennent.
L’UD FO 75 partage les revendications et les positions développées par le syndicat FO de Beaujon et par les personnels des services d’urgences et par la CGT et SOLIDAIRES.



Paris, le 12 octobre 2020



Lire ou télécharger ce communiqué au format PDF

retour au site