Tout bloquer pour gagner !  Les cheminots, les agents de la RATP ont démontré depuis le 5 décembre leur combativité pour gagner sur le retrait du projet de retraite par points. Ils en sont à plus de 45 jours de grève avec des fiches de paie à zéro euro.


Les cheminots, les agents de la RATP ont démontré depuis le 5 décembre leur combativité pour gagner sur le retrait du projet de retraite par points. Ils en sont à plus de 45 jours de grève avec des fiches de paie à zéro euro.

Ils ont été rejoints par d’autres secteurs, les ports et docks, les raffineries, les enseignants, les danseurs de l’opéra, les avocats…

Dernier en date c’est le musée du Louvre qui a été bloqué, là même où Macron avait fêté son arrivée au pouvoir.

Pour l’instant cela n’a pas suffi pour faire céder ce gouvernement qui joue le pourrissement, il tergiverse, fait semblant de reculer (âge pivot) et réprime violemment les manifestations ou les blocages.

Le gouvernement n’est pas serein, la moindre sortie publique d’un ou d’une ministre se transforme en un « comité d’accueil » anti loi retraite par points, même le Président de la république est obligé de se faire exfiltrer quand il sort au théâtre… Cela en dit long sur le refus de la population à cette politique.

Malgré une grève extrêmement longue, les grévistes de la RATP, de la SNCF, qui sont le fer de lance de la résistance des travailleurs, sont encore et toujours déterminés, mobilisés, ils ne veulent rien lâcher.


Leur résistance acharnée rejoint le rejet de la réforme de Macron par l'immense majorité des salariés. Et pourtant, il veut présenter sa réforme au conseil des ministres le 24 janvier.

Le 24 janvier dans toutes les entreprises, il faut tout bloquer, les transports, les écoles, les raffineries, les administrations…

L’Union Départementale FO de Paris le dit haut et fort, « Oui nous pouvons, nous devons gagner ».

L’Union Départementale FO de Paris appelle tous les secteurs à entrer en grève !

Partout préparons, dans le cadre de l’appel interprofessionnel l’arrêt total du pays, ensemble pour le retrait !

Partout convoquons des Assemblées Générales, mettons à l’ordre du jour, dans tous les services, l’arrêt de nos établissements, services, ateliers, bureaux, écoles, administrations.


Le 24 on bloque tout, jusqu’au retrait !



Paris le 19 Janvier 2020


lire ou télécharger ce communiqué au format PDF

retour au site